Biomass (c) Heinz Heiss
Les partenaires du projet analysent les potentiels techniques et économiques en matière d’utilisation des sources d’énergies renouvelables biomasse, éolien, hydraulique et solaire dans les Alpes. Ils établissent également un classement des territoires de grande valeur en terme de services écosystémiques assurés par la biodiversité et le sol. Ces potentiels sont déterminés de façon détaillée dans plusieurs territoires pilotes.

État des lieux

Dans un premier temps, les partenaires du projet réalisent un état des lieux de la production d’énergies renouvelables dans les Alpes. Ils identifient ensuite des scénarios et définissent une série d’indicateurs qualitatifs permettant de comparer les cadres réglementaires, les parties prenantes, les processus et les moteurs du marché de l’énergie, ainsi que les méthodes de coopération entre différents territoires. Les conflits d’objectifs entre la production d’énergies renouvelables et la préservation de la biodiversité et des services écosystémiques sont également analysés. Dans le cadre du processus, l’équipe du projet identifie des stratégies, des objectifs et des parties prenantes à tous les niveaux politiques. Ces missions font partie du volet (ou WP 4) « Renewable energy potentials and conflicts ».

Vous trouverez plus d’informations sur les outils et les modélisations développés par le projet recharge.green dans les fiches suivantes :

Modélisation de la production d’énergies renouvelables

Sur la base de l’état des lieux réalisé, les partenaires du projet développent un système d’aide à la décision (Decision Support System, DSS) pour la production d’énergies renouvelables. Les conflits d’objectifs entre les enjeux économiques et écologiques sont pris en compte dans le système. Les partenaires utilisent essentiellement le système géographiquement explicite « BeWhere model » développé par le partenaire du projet IIASA, ainsi que l’outil italien « BIOMASFOR » pour l’optimisation de la taille et de la répartition géographique d’unités de production biomasse. Les énergies hydraulique, éolienne et solaire sont également intégrées dans le système. La conception de l’outil d’aide à la décision est la mission principale du WP 5, « Economic dimension of renewable energy ».

Vous trouverez plus d’informations sur les outils et modélisations développés par recharge.green dans les fiches suivantes :

Bénéfices

Pour définir les conflits d’objectifs économiques et écologiques, les partenaires développent et utilisent un nouveau concept, la « courbe du coût marginal des mesures de protection ». Ils établissent pour cela un classement des zones de grande valeur en terme de protection des espèces, pour exclure peu à peu les zones problématiques pour la production d’énergie. Les coûts attendus de la production d’énergie renouvelable par unité de production sont plus élevés dans les zones à fort niveau de protection que dans les zones à niveau de protection moins élevé. Ces informations seront intégrées dans le DSS. Les décideurs peuvent utiliser l’outil en ligne pour établir des plans en fonction de leurs objectifs. L’outil DSS sera intégré dans l’outil de visualisation supporté par cartes JECAMI pour la biodiversité et la connectivité écologique. Cet outil a été développé dans le cadre du programme Espace alpin ECONNECT, aujourd’hui achevé. Les partenaires prévoient d’utiliser le DSS dans les territoires pilotes au cas par cas, s’il y a suffisamment de données disponibles.