De nouveaux potentiels hydroélectriques dans les Alpes du Nord françaises

Les réseaux d’eau potable et d’eaux usées peuvent être utilisés pour produire de l’hydroélectricité. Les exemples des sites pilotes des Alpes françaises montrent que cette exploitation peut s’avérer rentable. Celle-ciapporte des résultats satisfaisants en termes environnementaux et permet d’éviter les conflits d’usage de l’eau.

Dans les Alpes françaises, les sites les plus favorables pour la production d’hydroélectricité ont déjà été aménagés.

Comment produire de l’énergie hydroélectrique supplémentaire sans impacter davantage la nature ? En France, certaines municipalités ont développé des solutions innovantes en utilisant les réseaux d’eau potable et d’eaux usées pour produire de l’énergie. Dans le cadre de recharge.green, la société « Tenevia » a développé et testé sur trois sites un outil d’aide à la décision intégré, en coopération avec l’Institut de la Montagne. Le potentiel hydroélectrique a été modélisé pour différents scenarii d’évolution, sur la base d’une analyse des régimes hydrologiques de ces sites.

Dans le site pilote de Megève, la commune utilise les réseaux d’eau potable pour la production d’électricité en période de forte fréquentation touristique. À Valloire, la production d’énergie à partir des réseaux d’eaux usées permet de s’adapter aux variations des besoins énergétiques, dépendant de l’affluence touristique.

Pour en savoir plus : http://www.institut-montagne.org/index.php/nos-realisations/recherche-action/299-recharge-green-balancing-alpine-energy-and-nature, http://www.recharge-green.eu/project/policy-testimonials/ (vidéo sur le site pilote de Megève), http://www.recharge-green.eu/pilot-areas/northern-french-alps/

L’Institut de la Montagne a présenté dans le cadre du 4ème congrès international dédié aux hauts bassins versants un poster dédié à ses activités dans le projet recharge.green, pour lequel il a emporté le prix du meilleur poster.

L’Institut de la Montagne a présenté dans le cadre du 4ème congrès international dédié aux hauts bassins versants un poster dédié à ses activités dans le projet recharge.green, pour lequel il a emporté le prix du meilleur poster. (c) Institut de la Montagne